30 jours d'inactivité , veuillez vous connecter pour ne pas voir ce forum supprimé
LES ASTUCES de GINGER & CiE : Correction tics & vilaines petites manies
S'enregistrer  ·  Connexion  ·  Recherche  ·  Qui est en ligne ?  ·  Liste des membres
» Des idées, des remarques ?
» Vos contributions
» De tout et de rien
» Accueil
» Les News
» Alimenter / Abreuver
» Bonbons & Friandises
» Bricoles et tailles standards
» Cheval : écolo & protection
» Confort du Cavalier
» Confort du cheval
» Correction des tics & vilaines manies
» Déco / Divers
» Ecurie & Logement
» Entretien cuir
» Equitation
» Extérieur / Rando
» Grooming & toilettage
» Grooming : pions & tresses
» Hippologie & théorie
» Kit pour jeux équestres
» Les huiles essentielles
» Les miels & leurs vertus
» Matériel : astuces
» Matériel : création
» Matériel : entretien & nettoyage
» Matériel : la sellerie & le rangement
» Matériel : réparation
» Obstacle maison
» Prairie
» Recettes
» Relation homme/cheval
» Santé générale
» Santé : organes internes / vitaux
» Sécurité du cavalier
» Sécurité du cheval
» Soins cas extrême
» Soins de la gale de boue
» Soins dermites & teignes
» Soins des membres
» Soins des pieds
» Soins du corps
» Soins préventifs
» Special clôture
» Spécial maréchalerie
» Special mouches & tiques
» Spécial noeuds
» Spécial plages de France
» Spécial taches
» Spécial toutes disciplines
» Stockage alimentation
» Transport
» Vermifuge et médoc : administration
» Forum
» Contact
Correction tics & vilaines petites manies
AUTRES

Botte : la queue
Cheval chatouilleux, ne supporte pas qu'on lui prenne un pied trop longtemps. Pour empêcher de botter, j'ai trouvé un moyen simple : il suffit de soulever fermement le couard, c'est-à-dire la partie rigide de sa queue. Les vertèbres coccygiennes du haut de la queue prolongent la colonne vertébrale et le cheval est donc sensible à cette action qui se répercute dans tout son corps.
C'est une méthode plus facile et moins dangereuse que de faire tenir un antérieur.
Astuce proposée par Marc B.

Cheval qui déferre
En mettant des cloches à votre cheval, vous éviterez qu'il se déferre au pré et s'abîme la corne des sabots. Choisissez-les une taille supplémentaire à celle que vous utilisé d'habitude, afin d'éviter le frottement dû à un ''portage'' longue durée.
Astuce proposée par Ginger.

Défonce la clôture
Certains petits malins comprennent très vite que l'épaisseur de leurs poils leur permet de ne pas être sensibles au courant électrique. Pour ceux-là, vous pouvez confectionner un collier sous forme de chaînette métallique dotée d'un pendant d'une vingtaine de centimètres qui viendra au contact de la clôture lorsque celui-ci tentera de s'appuyer dessus et fera conducteur.
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

Donne pas ses pieds
Il ne donne pas le pied. Ça c'est très embêtant. Voici une astuce très efficace. En fait, cela ne se montra pas efficace dès le début mais, avec de la patience, ça le devient.
Tout d'abord, on lui donne à manger mais pas au sol car, alors, il doit baisser la tête et ses membres antérieurs sont encore plus lourds.
Il faut le faire à hauteur de poitrail. Pendant qu'il s'occupe de son filet bien garni, il ne pense donc plus à mordre. Ensuite, il suffit de prendre le membre sur lequel il n'est pas appuyé.
Il faut ensuite soulever le pied avec détermination et le poser avant que le cheval ne reprenne de la force. Enfin, il suffit de le caresser et de lui donner une friandise. Répéter l'exercice plusieurs fois et à chaque séance. Vous verrez que par la suite, il donnera ses pieds sans problème !
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

Fugueur : le fer
Cliquez pour agrandir
A force de jouer avec le loquet de fermeture de sa porte, mon cheval a fini par le casser. Il fallait trouver rapidement une solution provisoire pour empêcher toute évasion avant de réparer.
J'ai tout simplement glissé un fer à cheval dans l'attache en métal où vient normalement se mettre le loquet. Impossible pour mon cheval d'ouvrir la porte et en plus, c'est assez joli.
Astuce proposée par Danielle R.

Fugueur : le loquet
Certains chevaux parviennent à ouvrir la porte du box en utilisant le loquet. Mais parfois il s'agit de cavalier qui oublient de fermer les deux verrous et quelques minutes plus tard, le fugueur en profite pour s'échapper.
Pour remédier à cela, on installe un mousqueton sur la porte. De cette manière, les cavaliers sont obligés de bien refermer le verrou.
D'autres dispositifs efficaces existent, comme le taquet qui retient le loquet. Il est également possible de positionner un second loquet sur la porte de manière à bloquer l'ouverture du premier. Fini les escapades sur la pelouse, ou les expéditions des petits malins ravis de narguer leurs congénères !
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

Gonfle le ventre : Bouge !
Il se dégonflera si on lui demande d'avancer de quelques pas ou le faire décaler latéralement.

Gonfle le ventre : le pied
Lors du sanglage demandez à quelqu'un de prendre un antérieur. Le cheval sera trop occupé à rester en équilibre plutôt que de gonfler le ventre !
Astuce proposée par Ginger

Gratte le sol : caoutchouc
Rien de plus désagréable qu'un cheval qui a l'habitude de gratter le sol à l'entrée de son box. Il risque d'user prématurément ses fers, voire de se blesser.
Une astuce consiste à fixer un morceau de caoutchouc d'un centimètre d'épaisseur sur toute la largeur de la porte.
Le dispositif est consolidé avec des chevilles posées tous les 20 ou 30 cm. Dans certains cas, le cheval arrête totalement de gratter !
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

Grince des dents : savon
Enduire le mors d'un cheval qui grince constamment des dents avec du savon glycériné. Mâchouiller va l'occuper.
Astuce proposée par Ginger

Il se couche en vache
Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandir
Les chevaux qui se couchent comme ça finissent souvent avec des blessures au niveau des coudes. Afin d'éviter ceci : il faut juste récupérer cinq vieille balles de tennis et une lanière de cuir de 40 à 50 cm.
Percer les balles de part en part, et les enfiler sur la lanière. Cela fait à votre cheval un joli bracelet de paturon, qu'il faut lui laisser en permanence au box.
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

L'ennui : le bruit
Le bruit est un bon truc. Car distrayant. Au lieu de faire vos cuirs dans la sellerie faites les devant le box de votre cheval !
Astuce proposée par Ginger

L'ennui : la musique
On peut mettre aussi un peu de musique, pas trop fort..... Tout style, mais éviter le hard-rock !
Astuce proposée par Ginger

Les défenses
Les défenses sont toujours un signe de dépassement des limites physiques ou psychologiques du cheval.
Astuce proposée par Ginger

Les entiers : la pommade
Les entiers sont souvent très démonstratifs et très excités en présence de juments. Un peu de pommade mentholée contre le rhume dans les naseaux calme les ardeurs en masquant les odeurs.
Astuce proposée par Ginger

Mange ses copeaux
Équipez-vous d'un arrosoir dans lequel vous diluez un quart de litre de Crésyl dans 15 litres d'eau. Humidifiez les copeaux avec ce mélange afin de leur donner une odeur nauséabonde. Désormais, votre cheval n'y touchera plus.
Astuce proposée par Ginger

Prends pas le mors : le doigt dans l'oeil
Cliquez pour agrandir
Les chevaux qui tourne la tête quand on les bride. Pour lui faire passer cette manie, on peut lui poser la main sur son ½il. Intrigué, celui-ci tourne alors la tête vers nous. Ça ma paraissait bizarre alors j'ai essayé : une réussite ! Attention avec les chevaux rétifs !
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

Prends pas le mors : au miel
Voici un moyen assez sympa pour faire prendre un mors à un cheval ! Avec du miel !
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

Renverse son seau
Cliquez pour agrandir
Les chevaux ont toujours tendance à renverser leur seau lorsqu'il mange. Voici donc un moyen simple pour venir à bout de ce problème.
Il suffit d'utiliser une vieille rêne ou une longe, de la fixer à l'anse du seau et de nouer le tout à l'anneau d'attache du cheval. Ainsi lorsqu'il s'amuse à donner des coups de tête dans le seau, celui-ci bouge sans se renverser.
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

BOUGE BEAUCOUP

Tord-nez maison
Le système de la pince à linge, est le même que le tors-nez. Mais ça marche que dans certains cas. Mais la méthode de tordre l'oreille avec la main et de la maintenir marche assez bien, surtout sur les ânes. Ceci est une méthode à utiliser avec précaution et ne pas en abuser car dangereuse, et de plus en plus contraignante à l'avenir.
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

Bouge au montoir
Qui n'a pas été confronté au problème de chevaux qui bougent au montoir ?
Cela peut faire rire les spectateurs, mais devenir gênant pour le cavalier. Pour bloquer le cheval, disposez des bottes de paille en forme de U et placez votre monture à l'intérieur. Au fil des séances, abaissez la hauteur des bottes, jusqu'à ce que vous n'en ayez plus besoin.
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

CHEVAL MORDEUR

Au sanglage, pansage
-Munissez-vous d'une fourchette en plastique.
-Maintenez-la toujours entre vous et la tête du cheval dans les situations où vous savez qu'il risque de mordre (pansage, sanglage).
-Continuez vos gestes habitueks, le cheval continuera son vice habituel sauf que ce fameux jour, il viendra se piquer le nez lui-même sur la fourchette.
-poursuivez votre activité, comme si de rien n'était.
-Ne le provoquez pas par plaisir. Ce travail éducatif est à effectuer tous les jours jusqu'à ce que le cheval ne morde plus car il en a assez de se piquer !
-A aucun moment vous ne devez bouger la fourchette vers votre cheval. Il doit se piquer seul d'où le terme auto-punition. Si vous venez à provoquer par un geste volontaire de votre part, le cheval traduira cela par une agression et du coup deviendra plus violent.
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

Dent facile
Un cheval peut parfois chercher à mordre lorsqu'on le ressangle en selle ou à pied. La cause de ce comportement peut être imputable à des dorsalgies ou bien à la présence d'ulcères qui peuvent être extrêmement douloureux.
L'astuce consiste à le ressangler en plusieurs fois en se calant sur la respiration de votre cheval. Sangler après qu'il expire, non quand il inspire lorsque vous êtes à pied.
Pour améliorer son comportement, toujours en étant au sol, vous pouvez effectuer une succession de simulations de sanglage simplement en s'approchant de la selle et en soulevant le quartier et, si besoin, faites obstruction en laissant le cheval venir se cogner contre votre coude.

Ce principe de simuler le sanglage peut être également fait lorsque vous êtes en selle. Vous passez votre jambe par-dessus le quartier, sans rien faire de plus, et toutes les dix ou quinze fois, vous le sanglez vraiment. De cette façon, votre cheval va finir par ne plus vraiment savoir si vous vous apprêtez à le sangler ou pas.
S'il vient pour vous mordre la botte au moment où vous passez votre jambe sur le quartier, corrigez-le tout de suite en tendant la rêne opposée.
Astuce proposée par Cécile de Vrégille, BFEE3, préparatrice jeunes chevaux pour Pénélope Leprévost.

CRAINT L'EAU

Le reculer
Pour les chevaux qui ont peur de l'eau, il faut utiliser la douceur. Une solution s'offre à vous : le calmer tout en le reculant dans l'eau, progressivement.
Une fois les quatre pieds dans l'eau, lâcher les rênes et caressez-le. Retourner le sur lui-même et caresser. En répétant l'exercice plusieurs fois et à différents endroits, vous aurez un cheval qui n'en aura plus peur.
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

Le tuyau de douche
Mon cheval avait peur de la douche, disons plutôt de ce tuyau jaune qui passait et repassait sous ses membres. Mon astuce pour remédier au problème a été de joindre l'utile à l'agréable : je le douchais les jours de grosses chaleurs, qu'il est travaillé ou pas. Plus préoccupé par le bien d'une bonne douche froide, il a fini par ne plus s'occuper du tuyau. (ne jamais attacher un cheval qui a peur à la douche, tenez-le en main simplement en longe).
Astuce proposée par Ginger

ENLEVE SON FILET / LICOL

Double licol
Pendant longtemps, notre Guignol, un poney dartmoor de huit ans, a très bien su tirer profit de ses charmantes petites oreilles. Aucun licol ne tenait sur sa tête plus de trois jours.
Jusqu'au jour où l'on nous a suggéré de doubler ledit licol d'un collier de cuir, bloqué au niveau de la têtière. Ce n'est pas très esthétique, mais ça n'a pas l'air de gêner notre clown qui, bon joueur, vient maintenant de lui-même à notre rencontre quand nous allons le chercher.
Astuce proposée par Isabelle A.

La tresse
Cliquez pour agrandir
Se débarrasser de son filet sans rien demander à son cavalier préféré... c'est beaucoup plus difficile quand une tresse emprisonne le filet : il suffit de prendre un premier brin devant la têtière et les deux autres derrière. un moyen esthétique de dissuader son compagnon de se débrider tout seul.
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

Le collier
Pour les chevaux qui ont tendance à enlever leur licol, on peut doublé ledit licol d'un collier de cuir passé en haut de l'encolure.
Astuce proposée par Ginger - Source : forum équestre.

GLOUTONS & BOISSONS

Bois trop vite : la paille
Par temps chaud, le cheval ne doit pas boire une grande quantité d'un seul trait : surtout s'il transpire. Pour éviter ce comportement, mettez tout simplement à la surface du seau rempli d'eau, un peu de paille ou de foin. Le cheval boit en aspirant et on en lapant comme le chien, de ce fait les brins de paille vont donc gêner son système naturel de pompe et l'obliger à boire moins rapidement.
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

Bois trop vite : le doigt
Lorsqu'il fait très chaud, de retour au box, les chevaux ne savent pas se rationner en eau. Et boivent temps qu'il n'en peuvent plus. C'est bien, mais gare aux coliques !!
Afin d'éviter cette vilaine situation, glissez votre doigt dans sa bouche au niveau de la commissure des lèvres pour laisser passer un peu d'air. Une bonne technique pur désamorcer la ''pompe'' ! Vous pouvez le promener un peu avant de le rentrer de nouveau, car il va probablement boire encore.
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

Diète forcée
Au mois de mai, en retrouvant leur pré, nos chevaux sont tentés par la nouvelle herbe bien verte et grasse. Mais comment contrôler les quantités ingérées ? Les plus gourmands risquent en effet la fourbure. Et on ne peut pas tout le temps les rentrer au box.
Habituellement utilisé au box pour les chevaux malades qui n'ont pas le droit de manger de la paille pendant leur traitement, le panier permet aux chevaux de résister à la tentation. Il suffit de l'attacher au licol à l'aide de ficelle à foin. Le cheval peut librement boire et se promener. N'oubliez pas de surveiller vos chevaux les premiers jours, car ils risques d'essayer d'enlever le panier.
Astuce proposée par Bernadette F.

Foin : le mange trop vite
Je tresse ensemble 3 ficelles à ballot, je passe la tresse au dessus de la charpente, puis j'y enfile un mousqueton de longe et je fait un n½ud. Il me reste plus qu'à y suspendre mon filet à foin.
Le tout est accroché assez haut pour éviter les bêtises, le bas du filet doit arriver au niveau du poitrail En cas de problème, ça casse facilement....
et comme le filet balance, coco mange moins vite et est occupé plus longtemps.
Astuce proposé par vanus30 sur http://amazones.forumactif.fr

Le ballon
-Prendre une grosse pierre non-anguleuse, voire lisse, de la taille d'un ballon de horse-ball.
-La placer dans la mangeoire.
-Lors du repas, le cheval sera obligé de bouger cette masse de droite et de gauche pour atteindre les granulés. Du coup, cela l'occupera durant deux à trois secondes entre chaque bouchée.
-Une grande pierre prendra beaucoup de place dans la mangeoire du cheval, qui ouvrira moins grand sa bouche et donc prendra de plus petites bouchées !
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

Le tissus
Il existe une autre solution pour les chevaux gloutons qui se précipitent sur leur mangeoire en donnant de grands coups de nez. Pour éviter qu'ils envoient une grande partie des granulés par-dessus la mangeoire, on peut la recouvrir d'une pièce de tissu extensible et épais, l'attacher dessous à l'aide d'un solide élastique puis entourer les côtés du ruban adhésif pour plus de solidité.
Enfin, une ouverture circulaire sur le dessus, bien au centre de la mangeoire, d'un diamètre un peu inférieur au chanfrein permettra au cheval de manger toute sa ration, sans en mettre partout !
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

Les pierres de sel
Certains cavaliers ajoutent à la ration des chevaux qui mangent trop vite des morceaux de pierre à sel. Le temps de tirer, la ration est plus lentement ingurgitée.
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

Purée au menu
Mon cheval est un véritable glouton : il se jette sur ses granulés en donnant de grands coups de tête. Non seulement il fait tomber la moitié de sa ration dans la paille, mais en plus il mange trop vite et risque de mal digéré.
Je mouille donc ses aliments avec de l'eau chaude à chaque distribution. Les granulés forment une purée compacte difficile à renverser, et cela le contraint à manger plus lentement. Depuis que j'agis comme ainsi, mon cheval ne se jette plus sur sa ration et il est en meilleur état, car la nourriture est mieux assimilée.
Astuce proposée par Alexandra R.

GRIGNOTEURS & RONGEURS

Des parois anti-rongements
Mon cheval a l'habitude de ''manger'' la séparation en bois de son boxe malgré le morceau de bois prévu à cet effet dans un coin de son espace. Je trouvais dommage de poser une grille au-dessus qui le séparerait de ses congénères.
Pour lui rendre toutefois la tâche un peu plus difficile, j'ai fixé de vieilles gouttières en plastique au sommet de la séparation avec de gros clous. La forme arrondie de la gouttière est bien plus difficle à saisir entre ses mâchoires et cela le rebute aussitôt. Le mur de séparation de son boxe reste net et mon meileur ami saboté peut continuer à communiquer d'un côté à l'autre de la paroi.
Astuce proposée par Marc P.

Grignoteurs de barrière, porte
L'huile de cade employée pure dégage une odeur nauséabonde. Badigeonnez en les planches et les barrière que le cheval a pris l'habitude de grignoter, l'odeur le dissuadera de continuer.
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

Grignoteurs de boxe
S'il vous reste du Fidalgon (produit contre les tendinites) gardez-le précieusement et badigeonnez en la porte du box de votre monture. Cela le tiendra éloigner de celle-ci, et fini le grignotage. Également efficace pour les bandes et les pansements.
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

Grignoteurs de couverture, chemise
Certains chevaux ont la mauvaise habitude de vouloir mordiller un bout de leur couverture. Pour les en empêcher, il suffit d'enduire cette partie d'un produit qui a mauvais goût, comme l'huile de plantain.
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

Rongeurs : chaussettes
Pour l'habituer aux bandes, il faut couper la pointe de pied d'une paire de chaussette montantes, et les lui enfilées sur les membres. Ceci les protègent aussi contre la saleté.
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

Rongeurs : les bas
Une autre astuce : vous pouvez enfiler sur chaque bande un mi-bas en nylon dont on aura couper le pied. Le contact de cette matière est désagréable pour le cheval car elle crisse sous la dent !
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

Rongeurs : les épices
S'il grignote fort bandes et chemises, rajouter sur le matériel normal du matériel similaire déjà éprouvé par les dents, badigeonné de tabasco, harissa, piment et autre types ''d'emporte-gueule''.
Astuce proposée par Ginger

Rongeurs : liquide vaisselle
Autre recette du Canada : le liquide vaisselle hypoallergénique ! (mais pas à base de fruits) De plus cela laissera une bonne odeur sur les tissus, sur de vilaines démangeaisons sur les membres des chevaux.
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

Rongeurs : tabasco
La vaseline avec du tabasco aurait son efficacité au Canada. A voir si ça marche chez nous !
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

Rongeurs : vernis à ongle
Pour tous les chevaux qui ont la fâcheuse tendance à grignoter sous ce qu'il leur passe sous la dent, voici un petit truc simple : enduisez l'objet que vous souhaitez protéger de vernis à ongle. Plus particulièrement celui qui a un goût amer, et qu'on utilise pour éviter de se ronger les ongles.
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

Rongeurs de longe
Certains chevaux ont la désagréable habitude de ronger leur longe, allant même jusqu'à la couper ..
Pour les en empêcher, il suffit de la protéger avec deux morceaux de tuyau d'arrosage : un de 40 cm (le plus proche du licol), et l'autre de 60 cm. A chaque extrémité des morceaux, on fait un n½ud pour maintenir les bouts de tuyau en place. la longe ''en plastique articulée'' résiste aux dents les plus avides !
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

NE SE LAISSE PAS ATTRAPER AU PRE

Aromathérapie
Pour un cheval difficile à attraper au pré :
Muscade (réserve, timidité), Prunus (perte de la maîtrise de soi), Scléranthe (indécision, instabilité), Chèvrefeuille (souvenir de mauvais traitement).
Diluez quelques gouttes de chaque essence dans un spray mélangeur et aspergez de 3 à 5 pressions la ration du cheval. A administrer pendant une dizaine de jours.
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

Changer sa vision
Plutôt que de cacher le licol, autant essayer de modifier le point de vue que le cheval a sur lui.
En main, enseigner au cheval à toucher le licol du nez, puis à avancer vers lui. Récompensez chaque bonne réponse d'un signal sonore, suivi d'une friandise. Si l'on pousse un peu cette formation, le cheval apprend vite à mettre de lui-même le nez dans le licol.
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

Echapée permanente
Si votre cheval ou poney franchi souvent le fil ou la barrière pour aller brouter l'herbe qui se trouve de l'autre côté, c'est qu'il va falloir être plus malin que lui pour trouver une cloture qu'il ne puisse plus franchir.....
Pour ma part, j'ai simplement enlevé du pré le dominant qui passait son temps à lui courir après......
Astuce proposée par Ginger.

En cercle
En colonie de vacance, la jument que je devais monter ne se laissait pas approcher. Au lieu de lui courir derrière, j'ai pris un seau d'eau et je l'ai suivie de loin de décrivant des cercles au milieu du pré. Ainsi, j'ai remonté progressivement jusqu'à elle.
J'ai fini par me placer légèrement devant la jument. Je l'ai laissée s'approcher et j'ai posé le seau par terre pour qu'elle puisse boire. Pendant ce temps, j'ai passé le licol en collier de chien et j'ai attendu qu'elle relève la tête pour lui mettre tranquillement le reste du licol.
Astuce proposée par Lucie M.

Le sas
Dans les cas difficiles, une solution pratique consiste à construire un paddock formant un sas à l'entrée du pré. On y rappellera les chevaux chaque fois qu'on donnera des compléments. Les jours de travail, on observera le même rituel, en laissant quelques minutes s'écouler pour que le cheval ne fasse pas de lien de cause à effet entre son entrée au paddock et le fait d'être licolé : il a la mémoire courte !
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

PRECIPITATION

Poulains précipiteurs
Vous qui êtes souvent confronter à des poulains, vous avez remarquer qu'ils cherchaient souvent à forcer la porte lorsqu'on l'ouvre. Voici une solution il suffit de faire ouvrir la porte vers l'intérieur. Cela incite les poulains à reculer avant de sortir, et la ''bombe'' est désamorcée.
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

Vite rentré
Cliquez pour agrandir
Certains chevaux ont l'habitude de se précipiter dans leur box tout en bousculant dangereusement son cavalier. Pour éviter cela, disposer une couche de paille en travers de la porte.
Le cheval va baisser la tête pour sentir et voir ce qui bouche l'entrée de son box.
Il rentre alors sans se précipiter. Recommencer l'opération, plusieurs fois, en diminuant au fur et à mesure la quantité de paille.
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

TIC A L'APPUI

Moutarde
La pâte de moutarde peut être passée sur la porte du box et sur les clôtures pour combattre le tic à l'appui.
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

TIC DE L'OURS

La balle
L'ennui poussait mon cheval à se balancer à la porte de son box pendant des heures. Cette vilaine habitude est connue sous le nom de tic à l'ours.
Plutôt que d'installer une grille échancrée à la porte pour empêcher de se balancer, j'ai préféré opter pour une idée plus ludique.
J'ai accroché une balle de tennis au bout d'une ficelle au milieu de l'ouverture de la porte. D'abord surpris par cette balle, mon cheval en a fait son jeu préféré !
Astuce proposée par Karine B.

La balle de sable
Pour les chevaux qui tic à l'ours, suspendre une balle de tennis pleine de sable au centre de la porte avec une ficelle. Elle gênera le cheval pour tiquer et fera office de jouet.
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

Le miroir
Il faut privilégier la communication avec les autres chevaux et la vision des activités extérieures. C'est dans cette idée que certains préconisent l'installation de miroirs dans les boxes. En effet, il s'avère que les chevaux passent alors beaucoup de temps à s'observer et, beaucoup moins à tiquer. Mais ça marche pas forcément sur tous.
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

Poils tactiles
Certaines études ont mis en avant une sensibilité particulière au niveau des poils tactiles des chevaux tiquant à l'ours. Le port par ces chevaux d'un masque anti-mouches leur apporterait un confort non négligeable.
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

Traitement homéopathique
Celui-ci peut lui être administrer pendant un mois :
-Zincum 4 CH : 10 granules le matin.
-Agarica 4 CH : 10 granules le midi.
-Nux vomica 9 CH : 10 granules le soir.
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

TIRE AU RENARD

Auto-correction
Prenez une longue corde, et posez-la à part égal sur le garrot du cheval. Passez les pendants de la corde entre les antérieurs, puis dans l'anneau du licol. Et attachez comme à votre habitude à l'anneau mural. Chaque fois que le cheval tirera au renard, cela va exercer une pression pour qu'il aille de l'avant.
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

L'élastique
Les chevaux qui tirent se trouvent confrontés habituellement à une résistance très franche. Cela les incite à tirer davantage et toujours plus fort. Un tendeur duquel on a préalablement ôté les crochets métalliques peut être ajouté à la longe.
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

La chambre à air
Cliquez pour agrandir
Pour les chevaux de type lourd, une chambre à air de camion serait idéale.
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

La ficelle de ballot
Une solution simple et très connue qui consiste à attacher une ficelle de ballot de paille ou de foin à l'anneau et de nouer la longe à cette ficelle.
Astuce proposée par Myriam B.

Le tenseur
On en fait ainsi une longe élastique et le cheval, s'il tire, ne va plus trouver qu'une résistance moelleuse et progressive. Il n'aura donc aucun point d'appui et, décontenancé, il finira par s'arrêter de tirer.
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

Longe à ressort
Pour éviter que certains chevaux se libèrent en cassant leur mousquetons de longe. Voici une solution : un ressort (trouver sur les attaches de tambour d'une machine à laver). Ce ressort va amortir tous les coups de tête.
Astuce proposée par Ginger - Source : cheval magazine.

 
Aneantis Board   |   CNIL 1131487   |   0.017 sec   |   Requêtes Sql : 5