S'enregistrer  ·  Connexion  ·  Recherche  ·  Qui est en ligne ?  ·  Liste des membres
» Des idées, des remarques ?
» Vos contributions
» De tout et de rien
» Accueil
» Les News
» Alimenter / Abreuver
» Bonbons & Friandises
» Bricoles et tailles standards
» Cheval : écolo & protection
» Confort du Cavalier
» Confort du cheval
» Correction des tics & vilaines manies
» Déco / Divers
» Ecurie & Logement
» Entretien cuir
» Equitation
» Extérieur / Rando
» Grooming & toilettage
» Grooming : pions & tresses
» Hippologie & théorie
» Kit pour jeux équestres
» Les huiles essentielles
» Matériel : astuces
» Matériel : création
» Matériel : entretien & nettoyage
» Matériel : la sellerie & le rangement
» Matériel : réparation
» Obstacle maison
» Prairie
» Recettes
» Relation homme/cheval
» Santé
» Sécurité du cavalier
» Sécurité du cheval
» Soins cas extrême
» Soins des membres
» Soins des pieds
» Soins du corps
» Soins préventifs
» Special clôture
» Spécial maréchalerie
» Special mouches & tiques
» Spécial noeuds
» Spécial plages de France
» Spécial taches
» Spécial toutes disciplines
» Stockage alimentation
» Transport
» Vermifuge et médoc : administration
» Forum
» Nos partenaires
» Contact
Special noeuds : Je fais comment après ?
LICOLS & BRIDONS

A trois boucles
Commencez par faire une boucle autour du cou du cheval. Faites ensuite une double boucle autour du chanfrein, puis utiliser la boucle supérieure que vous allez repasser sous la boucle inférieure pour confectionner la têtière.
Cliquez pour agrandir

Bridon à l'indienne
Cliquez pour agrandir

Bridon croisé deux rênes
Cliquez pour agrandir

Bridon une boucle
Cliquez pour agrandir

Halter
Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandir

L'espagnol
On commence par faire un n½ud de chaise de manière à faire une grande boucle d'environ 1 m. Ensuite, on fait une boucle sur l'un des côtés de la première boucle, à travers laquelle on passe, par en dessous, l'extrémité de la grande boucle. Il suffit, ensuite, de repasser encore une fois le sommet de la grande boucle à travers l'anneau ainsi formé pour finaliser la têtière.
Cliquez pour agrandir

Licol à trois boucles
Ou avec de simple boucles. Cette astuce est également à éviter avec les jeunes chevaux.
Cliquez pour agrandir

Licol américain
Voici une méthode applicable par tous avec un peu de patience !
Avant de commencer, étudiez bien tous les dessins afin de comprendre le dérouler et de visualiser la construction du licol. Il est destiné à un cheval de selle de taille moyenne.
Cliquez pour agrandir

Licol américain tressé
Cliquez pour agrandir

Licol éthologique
Cliquez pour agrandir

Licol en n½ud de pendu
Avec un noeud de pendu modifié. Ce genre de système est à éviter chez les jeunes chevaux.
Cliquez pour agrandir

Licol improvisé
Il arrive souvent que l'on oublie le licol, alors on se retrouve tout seul au milieu du pré avec notre longe. Pas de panique ! La première boucle correspond à la place de l'encolure, la deuxième imite les montant d'un licol et la troisième prend la place de la muserolle. En quelques secondes, on peut attraper son cheval et le guider en main jusqu'au box !
Quand on a pas de licol sous la main, il faut savoir faire avec. Alors voici une illustration pour vous montrer que l'on peut faire un licol avec une longe.
Comme le mode d'emploi narratif est assez long et compliqué, je vous laisse le soin d'étudier le dessin pour comprendre comment procéder pour confectionner, avec sa longe, le licol qui a mystérieusement disparu.
Cliquez pour agrandir

Licol n½ud fiador
créations uniques

Longe rando
Quand on part en randonnée, la première bricole qu'on emporte c'est un licol et une longe !!! Le problème c'est qu'on ne sait jamais comment les mettre la longe. Voici la solution en image.
Cliquez pour agrandir

NOEUDS

Brêlage carré
Le brêlage carré permet d'assembler deux perches en croix à angles droits. Il faut commencer par un n½ud de batelier ou de bois double. Les tours de corde ne doivent pas se chevaucher, cela affaiblit le brêlage. Ensuite il faut bien serrer à chaque quart de tour. Enfin on finit le n½ud par 2 à 3 tours de frappe et un n½ud plat ou de cabestan.
Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandir

Le brêlage carré est utilisé pour des bois se croisant à 90). Pour un bois vertical et un bois horizontal, faire un n½ud de départ (n½ud de cabestan, n½ud de bois) sur le bois portant, sous le bois mort. Il faut faire attention à ne pas perdre le brin libre qui servira à la fin du brêlage pour faire le n½ud final.
Faire trois tours d'assemblage (plus si la corde et très mince et fragile) et terminer par trois tours de frappe et un n½ud. Il faut serrer tout au long de sa réalisation, à chaque tour.
Si un n½ud de cabestan est utilisé pour le départ, il est préférable de finir avec un n½ud plat en utilisant le brin libre du départ. Si le bois est lisse, il y a lieu de faire une encoche sur le bois portant et d'y loger le bois porté.

Brêlage en diagonal
Le brêlage diagonal est un n½ud d'une extrême utilité. Contrairement au brêlage carré, on utilise le brêlage diagonal quand les bois sont franchement obliques l'un par rapport à l'autre, comme par exemple pour placer une entretoise dans une construction. Ce n½ud est très pratique pour monter des tables ou des trépieds, bancs. Ne pas l'utiliser avec une corde mouillée car la corde peut lâcher. Enfin pensez à bien serrer très fort ce n½ud.
Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandir

Brêlage en étoile
Le brêlage en étoile est utile quelque soit l'angle de croisement de deux pièces de bois. De plus il nous garantie une construction efficace et solide. On recommande de commencer par un brêlage droit en plaçant les pièces perpendiculairement, puis placez-les à l'angle voulu.
Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandir

Brêlage en long
Le brêlage en long est utiliser pour juxtaposer deux bois parallèlement. Appliquer une ganse torsadée dans le creux formé entre les deux bois. Faire une succession de tours morts. Engager le brin libre dans la ganse et tirer l'autre brin. Finir avec un n½ud plat. Il vaut mieux faire deux brêlages assez distants l'un de l'autre pour augmenter l'efficacité.
Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandir

Brêlage triple
Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandir

Ligature auto-serrante
Cette ligature permet de réunir deux perches formant un support en V inversé, par exemple pour fixer le toit d'un abri ou créer une bigue de levage.
Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandir

Lover un cordage 1
L'action de ''lover'' une corde consiste à l'enrouler sur elle-même. On love un cordage avec une corde souple de grandeur moyenne. Il permet de terminer l'écheveau. Ainsi le gain de place est important, de plus il est facile de prendre un cordage et de s'en servir immédiatement sans sac de n½uds.
Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandir

Lover un cordage 2
Autre manière, plus esthétique, de lover un cordage.
Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandir

Le n½ud avec les rênes
Commencez par replier les rênes un tiers sur un tiers. Enroulez alors la partie repliée autour de la boucle, comme pour faire un n½ud de pendu. Passez enfin l'extrémité du flot dans la boucle et resserrez le n½ud coulant. Vous devez obtenir un petit boudin assez court qui restera sur le garrot de votre cheval et que vous pourrez facilement attraper à pleines mains.

Le n½ud coulant avec n½ud de cabestan
C'est un n½ud qui a la particularité de serrer légèrement.
Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandir

Le n½ud coulissant américain
Passer la corde dans l'anneau. Tenez dans votre poing gauche la corde replié et, avec votre main droite, décrivez une grande boucle avec le bout libre en revenant vers l'anneau et en passant sous les 2 bouts tenus dans votre poing gauche. Vous ramenez enfin le bout dans la partie gauche en formant une boucle. Tirez pour fermer.
Cliquez pour agrandir

Le n½ud d'amoureux
Il faut reconnaître que le n½ud d'amoureux a une utilité réduite mais il est très décoratif. Son principal usage serait de suspendre un objet (par exemple une clef, une bague ou une alliance, un sifflet, autour du cou). Comme de nombreux autres n½uds, le n½ud d'amoureux est la combinaison de deux demi-n½uds.
Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandir
Réalisé avec deux cordons au lieu d'un seul, on peut en aligner plusieurs côte à côte et ça peut devenir le motif d'un bracelet ou d'un collier. En plus si on travaille avec deux cordons de couleur différente on peut de temps en temps intercaler un n½ud croisé et les couleurs changent de côté.

Le n½ud d'arrêt
Les spécialistes le qualifient, à juste titre, de ''demi-n½ud, car il s'agit d'un n½ud dangereux : si on le serre fortement, on éprouve les pires difficultés à le défaire par la suite. En revanche, pas assez souqué, il se dénoue tout seul. Inconvénient : n½ud dangereux.
Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandir

Le n½ud d'attache
Il permet de réagir en cas de mouvement intempestif du cheval, notamment, s'il tire au renard. Une traction rapide sur le bout libre défait le n½ud. Mais attention à ne pas laisser ses doigts entraînés dans l'anneau par la longe. Il faut donc prendre soin de tenir fermement la longe de l'autre main, du côté du cheval, avant de tirer sur le bout libre.
Une précaution supplémentaire peu consister :
-Soit à fixer à l'anneau métallique, une petite ficelle en boucle (cassant : voir n½ud de prusik) qui se brisera en cas de panique.
-Soit d'enfiler l'extrémité de la longe pliée largement en deux dans l'anneau et de poursuivre l'attache comme indiqué sur le croquis. Ainsi l'extrémité libre de la longe se trouvera dégagée automatiquement de l'anneau, sans risque d'entraîner vos doigts.
Cliquez pour agrandir

Le n½ud d'écoute simple
Pour assembler solidement deux cordages. N½ud facile à défaire.
Cliquez pour agrandir

Le n½ud d'écoute double
Sur le même principe que le n½ud d'écoute simple, il assemble deux cordage libres (sans boucles à l'extrémité de l'un deux).
Cliquez pour agrandir

Le n½ud d'encolure
Cliquez pour agrandir

Le n½ud de bois double
Les bûcherons font usage du n½ud de bois double pour remorquer des troncs d'arbres abattus ou des rondins. L'avantage de ce n½ud est que plus on tire, plus il serre ; en revanche, dès que cesse la traction, on le largue sans difficulté. Le n½ud de bois double ne convient donc qu'à des amarrages soumis à une tension constante, et il faut savoir que plus l'objet à tirer est fin, plus il faut faire de tours. Pour ma part, je l'utilise lorsque je veut rapatrier des barres d'obstacle, trouver par hasard en balade.
Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandir

Le n½ud de cabestan
Il permet une attache rapide et toujours sans serrage, autour d'un pommeau de selle western, d'un poteau ou d'une lisse.
Cliquez pour agrandir

Le n½ud de cabestan sur anneau ou mousqueton
C'est le n½ud idéal pour régler la tension d'un hauban de tente. Les grimpeurs l'utilisent également pour s'assurer avec précisions, et très rapidement, au mousqueton d'un relais. Dans ce cas, ils procèdent un peu comme s'il s'agissait de deux demi-clefs à capeler, c'est-à-dire qu'ils engagent chacune d'elles, successivement et après qu'elles sont déjà formées, par le bras mobile du mousqueton.
Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandir

Le n½ud de capucin
Placé en bout de corde ou de longe, il constitue un arrêtoir pour la main.
Cliquez pour agrandir

Le n½ud de chaise
Ce n½ud est certainement le plus utile. Il ne se serre pas et ne coulisse pas. C'est le premier n½ud à réaliser automatiquement. Entraînez-vous assidûment.
Cliquez pour agrandir

Le n½ud de chaise double
A réaliser selon le même principe que le n½ud de chaise mais avec l'extrémité d'une corde pliée en double. Il peut permettre de suspendre un objet de poids ou tracter une charge.
Cliquez pour agrandir

Le n½ud de lacet sécurité
Idéal pour la pratique du sport. Le lacet sécurité ne se défera pas.
Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandir

Le n½ud de Lapp
Ce n½ud est une petite merveille de simplicité, sa forme est très proche du n½ud d'écoute, mais sa construction est vraiment différente. Ce n½ud est utilisé par les Lapons pour la confection de lassos, de courroies, de ceinture.
Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandir

Le n½ud de lasso
Le n½ud de lasso est un n½ud coulant facile à faire et à défaire.
Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandir

Le n½ud de licou
Le n½ud de licou peut servir à attacher un animal par le cou sans risquer de l'étrangler car il et bloqué par le demi-n½ud du bout de la corde.
Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandir

Le n½ud de ligne
Il permet de confectionner de petits anneaux avec la ligne d'attache.
Avantages : ces anneaux ne se serrent pas en cas de traction. Ils permettent de maintenir les chevaux entre eux à une distance raisonnable ou de les éloigner des troncs des arbres supports, afin qu'ils ne grignotent pas l'écorce.
Cliquez pour agrandir

Le n½ud de longe
Il est un principe auquel nous les cavaliers ne dérogent jamais : le n½ud qui sert à attacher un cheval doit pouvoir être défait d'une seule main, simplement en tirant sur la longe. S'il paraît difficile à exécuter, ce n½ud présente l'avantage de convenir aussi bien à une longe en corde qu'à des rênes en cuir. Inconvénient : demande de l'entraînement.
Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandir

Le n½ud de Machard
Le n½ud de Machard est un n½ud sur corde tendue auto-bloquant. Immobile sous tension et mobile lorsqu'il est détendu. Il peut être utilisé avec un mousqueton. Il ne faut pas hésiter à mettre plus de mou entre le mousqueton et la corde. Il et très utile pour les rappels et il ne se coince pas après une chute. N½ud à connaître et à utiliser pour s'auto-assurer, il s'agit d'un des meilleurs n½ud pour se backer lors d'un rappel. Il bloque fidèlement, et se déserre raisonnablement. Inconvénients : Utilisable dans un seul sens. Déblocage difficile sur corde mouillée.
Cliquez pour agrandir

Le n½ud de meunier
Ce n½ud est idéal pour fermer les sacs tels ceux que l'on employait autrefois pour le grain ou la farine. Le n½ud de meunier présente deux avantages non négligeables : il demande une très faible longueur et il est auto-bloquant, c'est-à-dire que, une fois serré, le cordage se bloque sur lui-même. Après la disparition du métier de meunier, ce n½ud a été remis à l'honneur par les bricoleurs, qui l'utilisent pour serrer deux pièces de bois à coller l'une contre l'autre.
Quand on l'emploie pour fermer un sac, le n½ud de meunier doit être serré d'un coup sec, de façon qu'il se bloque sur lui-même. Il faut alors beaucoup de patience, ou un couteau, pour le défaire.
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Le n½ud de mule
Le n½ud de mule permet de soulever des pièces difformes. De plus il peut servir à bloquer temporairement une corde et il s'utilise avec un demi-cabestan. Il supporte toutes les charges à condition de faire au moins trois jours. De plus le n½ud de bois est très utilisé en élagage, lorsqu'on fait de la rétention, on l'utilise pour accrocher les branches. Facile à faire et à défaire.
Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandir

Le n½ud de pêcheur double
Cliquez pour agrandir

Le n½ud de pendu
Permet de nouer gracieusement le pendant d'une longe autour de de l'encolure, pendant la randonnée.
Attention ce n½ud est un n½ud coulant.
Cliquez pour agrandir

Le n½ud de persan
Ce n½ud permet de confectionner des tapis.
Cliquez pour agrandir

Le n½ud de plein poing
Le n½ud de plein poing, facile à exécuter et qui ne risque pas de se défaire si la tension se relâche, constitue la meilleure façon d'isoler la partie abîmée d'un cordage. En revanche, on rencontrera les pires difficultés à le dénouer. Mieux vaut trancher la partie endommagée du cardage. Petit conseil : laisser dépasser le brin libre de 10 cm minimum.
Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandir

Le n½ud de Prusik
Il permet d'ajouter de petites boucles de corde sur une ligne d'attache, sur une lisse... ou sur un anneau. Il offre les même avantages que le n½ud de ligne.
Cliquez pour agrandir

Le n½ud de randonnée
Cliquez pour agrandir

Le n½ud de taquet
Cliquez pour agrandir

Le n½ud de traverse
Le n½ud de traverse sert à l'assemblage croisé de deux pièces de bois. Après avoir été adopté par les boy-scouts, qui, grâce à ce type d'amarrage construisaient des tables, des bancs, des cabanes. Ce n½ud sert seulement à positionner les deux pièces de bois, l'amarrage devant être complété par un brêlage carré ou en diagonale. Il est aussi idéal pour assembler les deux baguettes d'un cerf volant, à l'aide de sa ficelle. On le complète par un n½ud de cabestan.
Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandir

Le n½ud de Zeppelin
Le n½ud de zeppelin est une des meilleures manières de réunir deux cordages. De plus il peut servir à réunir deux cordages de natures et de diamètres différents. Mais attention si on utilise des diamètres différents, ce n½ud doit rester en tension sinon il a tendance à se défaire. Enfin il est très apprécié lorsqu'on et au prise avec du câble. Inconvénient : difficile à mémoriser.
Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandir

Le n½ud demi-clé
Le geste qui vient instinctivement sous les doigts lorsqu'on ne sait pas faire de n½uds et que l'on à besoin d'attacher quelque chose permettant de réaliser une demi-clef. Ce n½ud rend bien service également quand, après avoir exécuter le n½ud idéal pour un certain type d'amarrage, on ne sait que faire de la longueur de cordage qui dépasse. Autre utilisation : pour divers travaux d'artisanat et de tissage. Par exemple, c'est le n½ud de base pour la réalisation des pièges à rêves. Très utile et facile à faire, il permet de consolider les ouvrages sans les figer.
Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandir

Le n½ud double Dutchman
Cliquez pour agrandir

Le n½ud du fermier
Le n½ud du fermier permet de réaliser une boucle solide. Pour une réalisation simple et facile, il convient de le réaliser sur une main.
Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandir

Le n½ud du pêcheur à la ligne
Il semblerait que les pêcheurs à la ligne ne fassent guère usage du n½ud auquel ils ont donné leur nom. C'est pourtant la seule manière de réaliser une boucle sur les lignes raides et glissantes, comme les cordelettes de polypropylène, les sandows, et, éventuellement, le fil de pêche. Bien qu'il soit souvent difficile à défaire, ce n½ud mérite d'être connu de tous, car, dans certains cas, c'est le seul qui tienne. Enfin il demeure utile pour les filins modernes, à base de matériaux synthétiques qui glissent.
Cliquez pour agrandir

Le n½ud du pilleur de banque
De l'air vite ! C'est ce que pense le hors-la-loi une fois sorti de la banque, pétaradant avec son colt 45, le sa de billets sur l'épaule et courant vers son cheval.
Voici un n½ud qui se défait avec la plus grande facilité. Il convient donc pour attacher un cheval dont on peut prévoir qu'il va tirer fort. Il convient aussi pour attacher avec une corde de 12 m sans avoir à la passer entièrement dans l'anneau ou autour de la barre. Il ne convient pas pour une attache de longue durée sans surveillance. En effet, s'il est mal serré ou si le cheval le mordille, il va se libérer du premier coup.
Cliquez pour agrandir

Le n½ud élingue de jarre
C'est un n½ud très intéressant destiné à enserrer le col d'une bouteille ou d'une gourde, de tout ce qui peut contenir du liquide, à condition qu'il y ait un rebord au col. Il et utilisé par les campeurs; la plus grande ganse forme naturellement une première anse et les deux brins noués ensemble la seconde. Inconvénient : requiert un peu d'entraînement.
Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandir

Le n½ud en 8
Cliquez pour agrandir

Le n½ud en 8 avec boucle
Cliquez pour agrandir

Le n½ud en queue de singe
Idéal pour ''raccourcir une corde attachée à la selle.
Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandir

Le n½ud fédéral
Le n½ud fédéral est le même que le n½ud américain mais à l'envers. Il s'agit du n½ud représenté dans le manuel officiel du galop 1. Faites une boucle avec le bout libre qui passe sur les deux bouts. Refaites une boucle avec le bout libre que vous passer sous le bout cheval puis dans la première boucle.
Cliquez pour agrandir

Le n½ud Kirghize
Cliquez pour agrandir

Le n½ud non coulissant en cascade
De tous les non coulissants, c'est le plus facile à réaliser. Il se défait très facilement, seul inconvénient, le cheval aussi peut le défaire. Faites une boucle avec le bout côté cheval en ayant soin de laisser le bout cheval sous cette boucle.
Passez dans cette boucle une nouvelle boucle que vous formez avec le bout libre puis, dans cette nouvelle boucle, une autre boucle que vous former avec le bout libre et ainsi de suite.
Pour le défaire il suffit de tirer sur le bout libre et toutes les boucles se défont.
Cliquez pour agrandir

Le n½ud plat
Indispensable pour relier deux bobines de ficelle dans une presse ou un round baller.
Cliquez pour agrandir

Le n½ud simple avec boucle
Cliquez pour agrandir

Le n½ud tête d'alouette
Est destiné à l'attache d'une corde dont les deux extrémités subissent la même traction.
Cliquez pour agrandir

Le n½ud tête de bigue
La tête de bigue sert à fabriquer un trépied chez les scouts. Le n½ud de départ doit être un n½ud de cabestan afin d'en assurer le bon maintien, ainsi qu'un n½ud plat à la fin.
Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandirCliquez pour agrandir

Le n½ud turc
Le n½ud turc permet de confectionner des tapis.
Cliquez pour agrandir

Le tourniquet espagnol
Il permet de tendre une corde.
Cliquez pour agrandir

Par la barbichette
Pour les chevaux qui ont appris à défaire les n½uds, vous pouvez faire le même n½ud que d'habitude, mais après avoir fait deux tours dans l'anneau d'attache. Il ne vous reste plus qu'à faire le n½ud sur le licol lui même.
Cliquez pour agrandir

 
Aneantis Board   |   CNIL 1131487   |   0.079 sec   |   Requêtes Sql : 5